Voitures vertes : Karim Mokaddem, chef de projet Hybrid Air pour Citroën

L’air comprimé : dans les cartons depuis 1958

Le scoop du printemps arrive de France : chez Citroën, on a simplement remis au goût du jour une étude de moteur à air comprimé. Déjà réalisée sur un prototype « 2 chevaux » en 1958, malheureusement inconcevable à l'époque. 60 ans plus tard, les avancées technologiques Citroën, en collaboration avec Bosch, permettent la mise au point d'un moteur à air comprimé, en renfort d'un moteur thermique, utilisant l'air stocké en bombonne, associé à l'hydraulique : savoir-faire revendiqué comme patrimoine génétique par Citroën. Ultime argument commercial : la faible consommation de carburant : 2,9 litres pour 100 kilomètres, et 69 grammes de C02 par kilomètre.

Karim Mokaddem, chef de projet « Citroën Hybrid Air », détaille avec enthousiasme ce qui fut sa raison de vivre depuis 2 ans.

AutoVenus : Quelle fut votre voie de réflexion

Karim Mokaddem : « À l'inverse du courant de pensée actuel : plutôt qu'imaginer un moteur ne recourant pas à l'énergie fossile, nous avons cherché la meilleure solution additionnelle au thermique, car nous ne sommes pas encore compétitifs sans pétrole, ne serait-ce que par nos réseaux routiers. L'air comprimé est un vieux projet, cher à Citroën, déjà élaboré dans le passé. »

AutoVenus : Comment ça marche?

Karim Mokaddem : « L'air comprimé est stocké sous forme d'azote en bouteille, comme pour la plongée sous-marine, grâce à la force récupérée au freinage, via un système hydraulique qui comprime l'air, avec seringue et piston. Plusieurs avantages en découlent : Pas besoin de batterie additionnelle, ni de « recharge », puisqu'on se ravitaille de façon autonome ; la mise en œuvre est simple, peu onéreuse, les éléments purement mécaniques. »

Citroën C3 Hybrid

Photo: Citroën

AutoVenus : Dans quelle voiture l'utilisez-vous?

Karim Mokaddem : « Nous l'avons développé pour la Citroën C3 VTi au moteur 3 cylindres 1,2 litre de 82 chevaux, associé à une réserve d'air comprimé qui développe environ 40 chevaux supplémentaires. Ce qui rend la C3 Hybrid Air comparable, en termes de performances, à un moteur 1,6 litre Turbo diesel de 110 à 120 chevaux. La Peugeot 2008 bénéficie du même procédé. L'objectif est d'atteindre à terme la consommation de 2 L/100 km. »

AutoVenus : Le système est-il lourd?

Karim Mokaddem : « L'ensemble pèse 100 kg, composé d'une pompe, d'un piston hydraulique, d'huile et d'acier. Tout a été positionné dans le bas de la voiture, la réserve d'air comprimé en guise de tunnel central longitudinal, et sous le coffre, pour garder intact l'espace dédié aux voyageurs et aux bagages. »

AutoVenus : Ça a l'air simple!

Karim Mokaddem : « La baisse de consommation et d'émissions de C02 est de 45% en usage urbain, si l'on compare l'Hybrid Air au moteur thermique, et une réduction de surcoût de moitié par rapport à un véhicule hybride électrique! 60 à 80 % du temps de roulage en ville s'effectue sur le mode « Air » seul ; le mode « thermique » principalement utilisé en extra-urbain; le mode « combiné » cumule les puissances des deux motorisations et agit surtout lors des reprises et fortes accélérations. »

Citroën C3 Hybrid

Photo: Citroën

AutoVenus : Que visez-vous avec l'air comprimé?

Karim Mokaddem : « Cette technologie a pour objectif prioritaire de devenir l'alternative idéale dès 2016, en attendant de pouvoir s'affranchir définitivement des énergies fossiles. Nous visons d'abord le marché européen du segment « B », (les petits véhicules), avant d'équiper des voitures plus volumineuses. Parallèlement, nous attaquerons les marchés où la marque est déjà représentée, puis les marchés émergents. »

AutoVenus : Vous parlez de 2016, échéance proche pour un lancement effectif de production, et du record de durée totale de conception du projet en 2 ans?

Karim Mokaddem : « Nous avons agi en grand secret, selon l'esprit « SHUNK », façon « commando », grâce à la complicité de 150 personnes recrutées au sein du groupe PSA. C'est une innovation majeure pour Peugeot et Citroën, et un mode opératoire particulièrement efficace, qui nous ont permis de concevoir l'ensemble du projet en 24 mois, durée exceptionnelle, si l'on tient compte des lourdeurs inhérentes à une grosse entreprise. Cette équipe pluridisciplinaire a trouvé toutes ses réponses en son sein, vite et bien, grâce à sa complémentarité. Nous avons travaillé en secret pour être certains de notre avantage compétitif et décisif pour un marché en pleine mutation. »

Citroën C3 Hybrid vue 3/4 avant

Photo: Citroën

Véhicule vert