Mon premier rallye

J'ai participé le weekend dernier au Rallye Vert de Montréal. C'était pour moi une première expérience en rallye. J'étais très excitée et en plus, j'avais l'honneur d'y participer à bord d'une magnifique Porsche Panamera S Hybrid. Ça allait assurément être un rallye de luxe!

Comme c'était une première expérience, j'avais hâte de voir ce qu'on devrait faire et aussi comment ça fonctionnerait. Après avoir fait le plein d'essence et une inspection de la voiture, nous avons reçu notre carnet de route. C'est là que l'fun a commencé.

J'avais le rôle de copilote. Par conséquent, je devais analyser et comprendre le carnet de route en entier afin de savoir où nous allions et quelles étaient les limites de vitesse à respecter sur chacune des routes. Le Rallye Vert de Montréal est un rallye de test de régularité de conduite. Ce n'est donc pas celui qui roule le plus vite qui l'emporte, mais plutôt celui qui respecte la vitesse demandée. Ça peut sembler facile, mais quand vous devez être précis à la seconde près, ce n'est pas si simple que ça.

Et je l'ai réalisé lors de la première journée. Le départ du rallye avait lieu en plein centre-ville de Montréal sur la rue McGill College et nous quittions vers la rive nord de Montréal. Au début, tout allait bien et nous étions dans les temps calculés au bon endroit. Le deuxième trajet de la journée, qui avait lieu en grande partie sur une route non pavée, nous a donné du fil à retordre. Nous avons quand même réussi à arriver relativement dans nos temps grâce à mon nouveau meilleur ami...l'horloge de la voiture!

Ce fut une première journée assez forte en émotions et nos bonnes performances (5e position au niveau de la régularité du temps) nous avaient gonflés à bloc pour la deuxième et dernière journée du rallye. En plus, selon les indications de la voiture, notre consommation d'essence était excellente (7,9 L/100 km) alors nous étions confiants de conserver et même d'améliorer notre position. Malheureusement, dame nature en avait décidé autrement. Le pilote de la voiture a été atteint d'un virus qui a fait que son bras droit du weekend n'était plus la Porsche Panamera S Hybrid, mais plutôt la toilette. Ainsi, j'ai dû aller annoncer, avec une grande tristesse, notre abandon.

Malgré cette fin amère, je garde un excellent souvenir de mon expérience. En fait, je crois que je suis encore plus motivée qu'au jour zéro, car je sais que notre équipe aurait pu terminer sur le podium. Et je dois maintenant le prouver. Alors, je vous dis à l'année prochaine!

Porsche Panamera Hybride vue 3/4 avant

Photo: Émilie Asselin-Mercier

Course Véhicule vert