Mitsubishi RVR 2.4L Limited 2015 : essai routier

Coup de coeur, coup de pied

  • Toit panoramique vitré
  • Son style très réussi
  • Fameuse garantie
  • Qualité des plastiques à désirer

Tant que ça reste dans la famille

Le petit frère du Outlander, le multisegment compact RVR ne peut nier ses liens de parenté. Je vous avouerais par contre que je le trouve beaucoup plus séduisant que son aîné, probablement parce que son poids et son gabarit plus petits conviennent mieux à mes goûts et mes besoins.

Seuls leurs gènes sont identiques. Et leur exceptionnelle garantie bien sûr : 10 ans/160 000 km sur le groupe motopropulseur - 5 ans/100 000 km sur accessoires et assistance routière pendant 5 ans sans limites de kilométrage, pas mal non?

Malgré quelques différences, l'intérieur, à l'image de son grand frère, privilégie la simplicité et le dépouillement. C'est une bonne chose en soi puisqu'on ne se concentre que sur la route et la conduite et franchement ce n'est pas tout le monde qui a besoin de luxe dans un véhicule. De plus, les sièges en tissu haut de gamme (chauffants) sont très confortables et honnêtement, je les préfère aux sièges en cuir.

Mitsubishi RVR 2.4L Limited 2015

Conduire le Mitsubishi RVR

Tel son grand frère, il se conduit comme un charme, en tout confort et vous ne viderez pas votre portefeuille à chaque visite à la station-service. En effet, avec une moyenne de 9,3 L/100 km, la consommation est aussi sobre que l'habitacle.

J'ai adoré le toit panoramique vitré qui inonde de lumière l'intérieur entièrement noir et qui se voile aussitôt que vous sentez les chauds rayons de soleil vous assassiner. Vous aurez droit à une surprise en plus... ledit toit s'éclaire de lumières LED à 3 intensités. Bon, ça ne change rien dans la vraie vie, mais c'est plutôt amusant. On se croirait dans une salle de cinéma, popcorn en moins.

Son moteur MIVEC 4 cyl. 2,4 L DACT de 168 ch donne suffisamment de punch quand vient le temps de dépasser sur l'autoroute et se comporte de façon tout à fait civilisée en tout temps. Ce fringant gaillard vous mènera à destination avec enthousiasme, merci à sa direction vive, son petit rayon de braquage ainsi que sa pédale droite docile. On a aussi le choix de palettes de changement de vitesse au volant Sportronic 6 vitesses et du sélecteur de traction (2RM/4RM/4RM LOCK) quand le besoin se fait sentir.

Un bon fond

Inutile de nier ses très belles qualités, dont une excellente visibilité, tant à l'extérieur qu'à travers la caméra de recul. Un style dénudé compte bien sûr des avantages comme des commandes de climatisation faciles d'accès et à manipuler, un écran, des contrôles et un volant modestes, mais conviviaux. Ma seule critique vise la qualité des plastiques, qui auront vraisemblablement tendance à se faire entendre avec le temps.

Les places pour votre café ou vos lunettes ne manquent pas, ni l'espace de chargement qui accorde amplement de place pour un total de 1402 L avec les sièges abaissés, séparés à 60/40, et de plus la hauteur du plancher est parfaite pour y déposer vos sacs d'épicerie. Cinq personnes peuvent y prendre place confortablement, sauf s'il s'agit de grandes personnes comme mon fils qui mesure 1,89 m. Même avec le siège passager avant complètement avancé, assis à l'arrière, il se sentait à l'étroit.

Mitsubishi RVR 2.4L Limited 2015

Un style dénudé compte bien sûr des avantages comme des commandes de climatisation faciles d'accès et à manipuler, un écran, des contrôles et un volant modestes, mais conviviaux. (Photo: Sébastien D'Amour)

Sur une dernière note

Dans une sélection de multisegments compacts relativement étoffée, il ne s'agit vraiment que d'une question de goût et le Mitsubishi RVR se mesure à ces quelques joueurs, entre autres : Subaru Crosstrek (24995 $) - Fiat 500X (21 495 $) - Nissan Juke (20 498 $) - Chevrolet Trax (20 880 $)

Le PDSF de base va comme suit : ES 2WD (19 998 $) -SE 2WD (22 298 $) - SE AWC (25 698 $) - Limited (26 498 $) - 2.4 L Limited (26 898 $) - GT AWC (28 898 $) - 2.4 L GT AWC (29 398 $).