Les femmes ont leur place dans le monde de l’automobile!

La semaine dernière, je suis tombée sur un article fort intéressant sur le site golagence.ca, qui parlait des qualités naturelles que possédaient les femmes, et qui pouvaient faire en sorte qu'elles réussissent haut la main leur carrière dans le domaine de l'automobile. Mais quels sont ces atouts qui pourraient nous permettre de performer - parfois même davantage que les hommes - dans le monde de l'automobile?

Selon cet article, les femmes seraient plus empathiques que les hommes, et cette qualité leur donnerait un avantage indéniable à la gent féminine. En effet, une personne faisant preuve d'empathie pourra faire en sorte d'attirer davantage la confiance des acheteurs (dans le cas de la vente) ou des clients (dans le cas d'un atelier de mécanique par exemple). Donc notre petit côté « mère poule », à toujours veiller au bien-être de notre entourage, pourrait s'avérer fort lucratif dans le domaine de l'automobile!

Vous rappelez-vous lorsque vous étiez à la polyvalente, il y avait toujours quelques filles qui étaient reconnues comme les confidentes attitrées d'un groupe d'amis? Peut-être en étiez-vous une à l'époque? Cet atout non négligeable nous donne la capacité d'être à l'écoute des clients et de pouvoir comprendre leurs besoins, et aussi de pouvoir, à terme, fidéliser la clientèle. Et s'il y a un domaine où cette fidélisation est recherchée, c'est bien dans le domaine de l'automobile.

L'entregent est également une qualité innée - chez une bonne partie des femmes - et qui permet d'établir un lien solide avec le client, ce qui est d'une importance capitale dans ce domaine. Rappelez-vous l'achat de votre dernière automobile : votre vendeur (ou vendeuse) avait fort probablement le don de rendre la conversation agréable pour vous mettre en confiance, de bien cerner vos besoins, autrement vous seriez sûrement allées voir une autre personne, non?

C'est bien d'avoir les qualités requises, mais...

Malgré ce qui précède, les femmes sont toujours sous-représentées dans le domaine de l'automobile; longtemps considéré comme la chasse gardée de ces messieurs, les femmes ont mis du temps à faire leur place dans ce milieu. Et si aujourd'hui on voit de plus en plus de conseillères en vente, de mécaniciennes, de carrossières et même de femmes occupant des postes de cadres supérieurs chez les constructeurs, il y a encore du chemin à faire pour voir presque autant d'hommes que de femmes dans le monde de l'automobile. Les préjugés sont encore tenaces et ce domaine n'a pas encore la cote auprès des jeunes étudiantes - tout comme les programmes d'éducateur en garderie ne comptent pas beaucoup de représentants masculins non plus! - mais je suis confiante que dans les prochaines années, plusieurs d'entre elles embrasseront une carrière dans le monde de l'automobile, et ce peu importe à quel niveau!