Comment l’industrie automobile s’est adaptée aux femmes

Les changements apportés aux véhicules depuis leur création

Grosso modo, l'automobile destinée au grand public existe depuis une centaine d'années et elle a évolué, parfois de manière imperceptible ou maladroite, pour plaire à la gent féminine. Je vous invite à lire (ou relire!) le billet que j'avais écrit en 2012 sur le sujet et qui expose le fiasco de Chrysler avec sa Dodge La Femme en 1955 et 1956.

L'époque où les femmes agissaient en tant que « valeur ajoutée » lors d'expositions de voitures est révolue, si on exclut les Salons de l'auto où cette pratique est encore largement répandue - et acceptée. Mais aujourd'hui, les femmes ont non seulement leur place dans l'industrie, elles prennent aussi part à la décision d'acheter un véhicule et dans bien des cas, elles ont même le dernier mot.

Comment l’industrie automobile s’est adaptée aux femmes

Ce que Femme veut...

Les constructeurs ont bien compris que les femmes avaient des besoins et des exigences différentes des hommes en matière d'automobile; ainsi, si ces messieurs en pincent pour les grosses cylindrées et les accélérations qui les collent à leur siège, les femmes préfèrent majoritairement se procurer un véhicule sécuritaire, économique et fiable... et avec une bouille sympathique. Avez-vous remarqué que depuis plusieurs années, les grands constructeurs mettent davantage l'accent sur l'aspect sécuritaire et éconergétique de leurs voitures dans les publicités? Ce n'est pas pour rien, étant donné que 60 % des décisions finales lors de l'achat d'un véhicule proviennent des femmes, et qu'elles ont influencé entre 85 et 95 % des achats!

Volvo et les femmes : le concept YYC dévoilé à Genève en 2004

Côté design, les femmes lorgnent plutôt les véhicules à formes arrondies tandis que leurs confrères masculins préfèrent souvent les lignes allongées et sportives, voire agressives. Si on recule en 2004, Volvo avait présenté son concept YYC au Salon de Genève, un prototype imaginé et conçu par une équipe entièrement féminine, une véritable révolution il y a 10 ans!

La Volvo YYC comptait sur de nombreuses caractéristiques faites pour plaire aux femmes; si ces messieurs trouvent celles-ci anodines, elles sont pourtant fort importantes (mesdames, vous serez d'accord avec moi) :

  • Le levier de vitesse et le frein de stationnement ont été déplacés pour permettre d'avoir plus d'espace à l'avant pour le sac à main (plus pratique que de le balancer sur le siège arrière, non?)
  • Les appuie-têtes ont été conçus pour tenir compte du fait que les femmes ont souvent les cheveux attachés; rappelez-vous l'inconfort ressenti lorsqu'on ne peut pas appuyer sa tête comme il faut à cause de notre queue de cheval...
  • La montée et la descente du véhicule ont été facilitées grâce à une suspension qui s'abaissait de 60 mm... génial lorsqu'on est enceinte jusqu'aux oreilles.

Évidemment, ces caractéristiques n'ont pas été commercialisées jusqu'ici, mais certaines améliorations ont déjà trouvé leur chemin, dont le démarrage à bouton-poussoir, le hayon et les portières à déverrouillage automatique, qui représentent selon moi le summum de l'innovation, surtout avec un bébé dans les bras!

Quoi qu'il en soit, l'industrie automobile s'est adaptée à cette clientèle qu'est la gent féminine; avec de plus en plus de femmes occupant des postes-clés chez les grands constructeurs, il serait difficile d'en être autrement!

Source : nadinefilion.com