Chevrolet Impala LTZ 2015: essai routier

Coup de coeur, coup de pied

  • Capacité de rangement à faire pâlir d’envie toute la concurrence
  • L’ouverture des portes arrière gagnerait à être un peu plus grande

Pour ceux qui cherchent une berline pleine grandeur abordable et correcte

La Chevrolet Impala 2015 est une berline pleine grandeur et dans ce segment, les rivaux ne pleuvent pas, comparativement à la catégorie intermédiaire; elles font un peu classe à part je trouve, coincées entre les berlines plus abordables et accessibles à la majorité des conducteurs (Toyota Camry, Volkswagen Passat), et les berlines haut de gamme de Lexus par exemple.

Trop luxueuses et imposantes pour le segment inférieur, mais pas assez opulentes pour prétendre à une place dans la catégorie haut de gamme... Et si la Chevrolet Impala 2015 n'est pas LA voiture qui vous fera saliver d'envie, elle ne vous laissera pas de marbre non plus, car elle a beaucoup à offrir.

Chevrolet Impala LTZ 2015

Qu'est-ce que la Chevrolet Impala 2015?

Comptant parmi ses adversaires la Kia Cadenza, la Chrysler 300, la Nissan Maxima et la Ford Taurus, la Chevrolet Impala 2015 fait partie du paysage nord-américain depuis 1958. Elle a connu ses heures de gloire dans les années 60, et s'est même vendue à 1 million d'exemplaires en 1965 en Amérique, un record. Utilisée aussi par de nombreux corps policiers, la Chevrolet Impala a causé bien des maux de tête aux automobilistes, qui se faisaient prendre pour diverses infractions par des véhicules banalisés... ou pas.

La Chevrolet Impala 2015 se décline en plusieurs versions :

  • Impala LS 1LS : à partir de 28 645 $;
  • Impala LT 1LT, au prix de base de 31 845 $;
  • Impala LT 2LT, à partir de 33 345 $;
  • Impala LTZ 1LZ, à 36 645 $;
  • Impala LTZ 2LZ, offerte à un prix de départ de 39 845 $.

Mon modèle d'essai était une Chevrolet Impala LTZ 2LZ, dont le prix total avant les taxes et autres frais s'élevait à 44 635 $; voyons plus en détails ses caractéristiques et ses équipements.

Extérieur et intérieur de la Chevrolet Impala LTZ 2015

La Chevrolet Impala LTZ 2015 arbore une large calandre chromée, un capot bombé et des phares DHI (en option); mon fils de 6 ans, en voyant l'Impala LTZ 2015, s'est écrié : « MAMAN! C'est Bumble Bee dans une autre couleur! » (en référence à la Chevrolet Camaro jaune du film Transformers, ndlr). Mon modèle d'essai était également chaussé de roues imposantes de 19 pouces en aluminium usiné, d'un toit ouvrant et de rétroviseurs électriques, entre autres. Il ne faut surtout pas oublier le coffre arrière, immense avec sa capacité de 532 litres, soit largement suffisant pour ranger votre épicerie à côté de vos bâtons de golf.

L'habitacle de la Chevrolet Impala LTZ 2015 propose des sièges chauffants en cuir perforé et à réglages électriques, un volant chauffant, une chaîne audio Bose, le système MyLink de Chevrolet avec navigation et écran tactile de 8 pouces en couleur; ce dernier est escamotable et cache un compartiment de rangement et une prise USB. Les occupants ne manquent pas de place et 3 adultes peuvent s'asseoir confortablement à l'arrière. Un bémol : l'ouverture des portes arrière gagnerait à avoir un angle plus grand; j'avais parfois un peu de mal à faire monter et descendre fiston sans qu'il ne pose le pied sur le seuil de portière.

Chevrolet Impala LTZ 2015 habitacle

L'habitacle de la Chevrolet Impala LTZ 2015 propose des sièges chauffants en cuir perforé et à réglages électriques, un volant chauffant, une chaîne audio Bose, etc. (Photo: Sébastien D'Amour)

Conduire la Chevrolet Impala LTZ 2015

Lors de ma semaine d'essai, je n'ai pas fait « wow! » au sujet de l'Impala; je spécifie tout de suite que je ne peux pas lui trouver de points négatifs non plus. La conduite est plus que correcte, l'équipement aussi. L'habitacle, spacieux et très ergonomique, arbore un éclairage ambiant bleu glacé lorsqu'il fait plus sombre à l'extérieur; il apporte une petite touche élégante et très apaisante.

Côté accélération, j'étais servie : le moteur V6 3,6 L DACT ID de 305 chevaux livrait la marchandise et je sentais que j'avais encore beaucoup de puissance sous mon pied droit; par contre, j'ai essuyé une consommation tournant autour de 14 L/100 km, soit nettement plus que les 12,5 L/100 km annoncés pour une conduite urbaine. Pour ma décharge, j'ai effectué de nombreux trajets très courts, ce qui a fait grimper la consommation en flèche.

En résumé, j'ai bien aimé ma semaine au volant de la Chevrolet Impala LTZ 2015, même si je n'ai pas ressenti l'envie irrépressible de me sauver avec les clés pour garder la voiture. Il manquait ce petit je-ne-sais-quoi qui l'aurait rendue encore plus attrayante. Pour un prix similaire, il serait intéressant aussi que vous jetiez un œil à ses rivales japonaises (Nissan Maxima et Toyota Avalon) et américaines (Chrysler 300, Ford Taurus).